La Tour Saint-Jacques

La tour Saint-Jacques est une tour isolée, dressée au milieu du premier square parisien, qui porte son nom, dans le 4e arrondissement de Paris.

Un vestige de l’ancienne église Saint-Jacques-de-la-Boucherie

Cette tour est tout ce qui reste de l’ancienne église Saint-Jacques-de-la-Boucherie construite entre 1509 et 1523. Décor sculpté de crochets feuillus et de chimères, le clocher est conçu dans le style gothique flamboyant qui s’attarde encore dans les édifices religieux du début du XVIe s. En 1389, Nicolas Flamel, le plus célèbre paroissien de Saint-Jacques, fait ouvrir un petit portail dans le flanc nord de l’église et en offre le tympan. Il fut inhumé dans l’église.

Une église sauvée de justesse

En 1797, l’église et la tour sont mises en vente comme Bien National. La destruction de l’église commence immédiatement. Mais le ministre des Finances ordonne de prendre des mesures de protection visant à sauvegarder la tour qui « est regardée comme un monument précieux d’antiquité… et par conséquent la retirer du commerce ainsi que le terrain qui doit servir à son isolement ».

Une tour utilisée comme fabrique de plombs de chasse jusqu’en 1842

En 1824, un industriel achète la tour pour y installer une fonderie de plombs de chasse, la transformant en tour à plomb. Les cinquante mètres du clocher sont suffisants pour que les gouttes de plomb refroidissent et forment des billes à l'arrivée. Cette fabrique perdurera jusqu’en 1842. La tour est rachetée par la ville de Paris en 1836, après deux incendies, En 1898, la Ville y installe un observatoire municipal de météorologie. Les trois salles et la terrasse seront occupées jusqu’à la fin du XXe s.

Tour classée aux monuments historiques et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

Cette tour fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862 Elle est aussi inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en 1998 avec 70 autres bâtiments ou lieux en France Une première restauration fut entreprise. Les travaux sont colossaux, ordonnés par l’architecte Baltard et dirigés par Théodore Vacquer et l’ingénieur Roussel. La tour est entièrement reprise depuis les fondations, les parties basses presque entièrement refaites, ainsi que plus de vingt statues.

Tour classée aux monuments historiques et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

Une nouvelle restauration fut achevée en 2013. Les visites sont de nouveau possibles. Elles sont organisées par une association habilitée par la Ville de Paris et sont limitées à 17 personnes par heure, notamment en raison de l'étroitesse de l'escalier, 85 cm. Magnifique point de vue depuis le sommet.

Géolocalisation de la tour Saint Jacques

Vous aimerez aussi :

Les commentaires sont les bienvenus. Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à commenter cette vidéo et son article associé.

Les commentaires sont les bienvenus. Postez le votre :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.