Eglise Saint-Etienne-du-Mont, Paris

Située juste dans le quartier latin, à côté du Panthéon, de la tour Henri IV et de la bibliothèque Sainte Geneviève, l'église Saint-Etienne-du-Mont est un savant mélange de style gothique et de style renaissance.

L'église Saint-Etienne-du-Mont et le tombeau de Sainte-Geneviève

L'église Saint-Etienne-du-Mont est caractérisée pas la présence en son sein du tombeau de Sainte-Geneviève. Ce tombeau repose ici depuis le début du 19e siècle. Il résidait auparavant dans l'église abbatiale de l'abbaye Sainte-Geneviève que flanquait l'église Saint-Etienne-du-Mont.

Saint-Etienne-du-Mont, où ce qui reste d'une ancienne abbatiale

Cette abbatiale a été détruite. Elle occupait l'actuelle rue Clovis et, à côté de cette abbatiale prestigieuse, de cette église qui a été desservie par les moines intellectuels génovéfains (dont le nom vient de Geneviève) Ce n'est pas la première église située sur ce site. Il y eut une église précédente construite au début du 14e siècle. L'église actuelle a été construite à partir de 1494. Sa construction s'est étalée sur un siècle et demi, ce qui explique que le style passe presque invisiblement et de manière très harmonieuse du style gothique au style renaissance au fur et à mesure que nous approchons de la façade qui est vraiment du style renaissance.

Le jubé de l'église Saint-Etienne-du-Mont

La pièce architecturale la plus importante, et celle qui est la plus connue de Saint-Etienne-du-Mont c'est le jubé. Le jubé est primitivement une sorte de porte sacrée qui délimite l'espace de la célébration par les prêtres de la messe. Ce jubé, du fait de son style renaissance, prend une forme exceptionnelle. Ce n'est plus une porte gothique qui en quelque sorte interdit le passage, c'est un arc de triomphe qui est marqué à gauche et à droite par la présence de ce que l'on appelle les victoires qui célèbrent la victoire du christ ressuscité.

L'orgue de l'église Saint-Etienne-du-Mont

Le deuxième élément architectural important de cette église, c'est son orgue qui a été réalisée au milieu du 17e siècle, puis plusieurs fois restauré, en particulier par Cavaillé-Coll, c'est un des restaurateurs les plus connus, et puis également par Maurice Duruflé au milieu des années 1960 qui était le titulaire de cet orgue depuis les années 30 et qui l'a refait à sa main. Le buffet d'orgue est le plus ancien des buffets d'orgue de Paris.

Les vitraux du cloître de l'église Saint-Etienne-du-Mont

Enfin, dans ce qu'on appelle le cloître, les vitraux réalisés au 16ème et au 17ème siècle qui sont une présentation du culte de l'eucharistie, présentation conforme à la théologie de la contre-réforme, c'est-à-dire celle qui souhaitait présenter L'eucharistie, le sacrement de la messe, dans toute son extension et dans cette présentation historique dans l'ancien et le nouveau testament. On trouve donc là le deuxième programme iconographique sur vitraux de la ville de Paris, une série de 12 vitraux, très accessibles à la vue, puisqu'ils sont à la hauteur des yeux et constituent un chef d'œuvre.

Localisation de l'église Saint-Etienne-du-Mont

Rue de la Montagne Sainte-Geneviève 75005 Paris, www.saintetiennedumont.fr
Agrandir le plan

Vous aimerez aussi :

Les commentaires sont les bienvenus. Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à commenter cette vidéo et son article associé.

Les commentaires sont les bienvenus. Postez le votre :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.